3 septembre 2084 : les députés britanniques discutent encore du Brexit

Il n’y a plus aucun survivant du référendum de 2016, mais les députés tiennent à faire respecter la volonté du peuple. Notre envoyé spécial dans le futur nous décrit la situation.

Alors que les députés ont refusé par 463 fois le projet d’accord entre l’Union européenne et le Royaume-Uni, le Brexit reste en suspens après 68 ans d’incertitude. Les investisseurs patientent toujours en attendant plus de visibilité. Le chômage connaît son pic historique à 120% de la population active et la croissance moyenne sur la période 2016-2084 atteint le chiffre record de -15300%.

Pour autant, le gouvernement conservateur n’en démord pas : il n’organisera pas de nouveau référendum, et fera respecter la volonté du peuple britannique. Il ne reste peut-être plus aucun survivant du référendum de 2016, leurs descendants ont décidé d’en faire une question de principe : “Nos grands-parents se sont battus pour ce référendum, nous nous devons d’honorer leur mémoire”, nous confie le Ministre en charge du Brexit.

L’Union européenne a beau avoir elle-même disparu depuis 2077, devenant officiellement la province chinoise n°67, les députés britanniques ne semblent pas près d’une sortie de crise.

Partagez cet article :

TwitterEmail this pagePrint this page


Donald Trump menace de construire un mur entre les Etats-Unis et l’Iran

Donald Trump ne se rendra finalement pas au G7

Italie : début des opérations de secours pour retrouver des survivants de la catastrophe de Pompéi

En cas de défaite, Netanyahou demandera l’asile politique à Gaza pour échapper à la Justice

Brexit : Londres réclame le don de la Normandie et de la Bretagne en échange d’un accord avec Bruxelles

Jair Bolsonaro sera le Président du jury de Miss France 2020

Matteo Salvini se blesse gravement avec un boomerang

Primaire démocrate : pour éviter les gaffes, Joe Biden ne s’exprimera plus qu’en langage des signes