Accrocs, les députés refusent de quitter l'Assemblée pour l'été

Les députés refusent de partir en vacances. Comme tous les autres jours de l’année, les 577 députés sont actuellement présents dans l’hémicycle.

On savait les parlementaires Français particulièrement assidus. Ce n’est pas pour rien qu’aucun député n’a manqué une seule séance de l’Assemblée nationale depuis 1972. Mais on ne se doutait pas que nos élus aimaient autant ce haut lieu de la démocratie, au point d’y passer leurs vacances.

Des votes de lois fictives qui ne seront jamais appliquées

Jean-Gontran Lessellier, député de la 14ème circonscription des Hauts-de-Seine et maire de Neuillallois-Perret, nous raconte: “Nous ne pouvons pas nous passer de travailler, c’est plus fort que nous. Nous savons bien que la saison est terminée et que les travaux ne reprendont qu’en septembre, mais vous savez, nous sommes là tous les jours de l’année, alors c’est trop difficile de décrocher.”

Aucun projet de loi, aucune commission d’enquête, aucun ordre du jour officiel, mais les 577 députés ne peuvent pas s’empêcher d’être là, tous ensemble. Du coup ils rédigent de faux amendements et organisent de faux débats, pour garder le rythme. Et ils votent, en conscience, des lois fictives qui ne seront jamais appliquées.

Le traité CETA révoqué

“Par exemple la semaine dernière, nous avons voté l’augmentation du SMIC”, nous confie M. Lessellier, hilare. “Et cette semaine, nous nous attaquerons au traité CETA que nous pourrions révoquer, ce qui est assez cocasse convenez-en étant donné que nous venons de l’adopter pour de vrai!” D’autres sujets pourraient émerger en fonction de la créativité des députés, comme le rétablissement de l’ISF, une loi contre la concentration dans les médias ou encore le renforcement des moyens de la Justice et l’indépendance du parquet.

Soixante médecins pour gérer les burn-outs

Michel Heuriaut, médecin urgentiste à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière à Paris, se désole de cette situation. “Nos députés travaillent trop, tout le temps. Surtout par ces périodes de fortes chaleurs, ce n’est pas raisonnable. En temps normal, nous avons une équipe de dix médecins permanents à l’Assemblée nationale pour gérer les burn-outs et les malaises dus à la surdose de travail. Cet été, ils étaient soixante au plus haut des températures en juillet!

Les travaux officiels reprendront en septembre. D’ici-là, les députés comptent bien passer tout l’été à l’Assemblée. Un dernier faux vote est d’ores et déjà prévu fin août à propos de la diminution des indemnités parlementaires. Jean-Gontran Lessellier nous a soufflé que la fausse loi avait toutes les chances d’être adoptée.

Taux de présence des députés français à l’assemblée nationale depuis 1972

Partagez cet article :

TwitterEmail this pagePrint this page


Licensed via Po.et

08-09-19 at 12:24:09 am

Le gouvernement fait marche arrière, la vitesse maximale sur les routes nationales relevée à 84,75 km/h

SNCF : le gouvernement veut repousser l’heure de départ à la retraite à 18h03

Benjamin Griveaux veut faire barrage à Cédric Villani et rejoint l’équipe de campagne d’Anne Hidalgo

L’Assemblée nationale fait sa rentrée

Le gouvernement préféré des Français 2019

Le gouvernement souhaite délocaliser le Ministère de la transition écologique au Pôle Nord

Sécurité routière: le gouvernement veut abaisser le nombre de points du permis de conduire de 12 à 1

S’il est élu, Cédric Villani imposera un test de mathématiques à tous les Parisiens