Après avoir acheté l'album des Enfoirés, où retirer ses 17 repas offerts ?

Pour l’achat d’un album des Enfoirés 17 repas sont offerts. Mais la procédure pour en bénéficier reste opaque.

Il faut dire que la Direction des Restos du coeur ne communique pas beaucoup sur le sujet. Tout le monde aura compris que pour l’achat d’un album des Enfoirés 17 repas sont offerts, mais très peu d’indications sont fournies quant à la marche à suivre pour récupérer son gain.

Michel Heuriaut n’a jamais réussi à obtenir ses 17 repas. Il nous raconte son expérience : “J’ai vu la publicité à la télévision pour ce groupe de chanteurs, “Les Enfoirés” ça s’appelle je crois, ils sont produits par une chaîne de restaurants d’après ce que j’ai compris… Ils disaient que pour l’achat d’un album, 17 repas étaient offerts. J’ai d’abord voulu vérifier l’information sur leur site internet tellement ça me paraissait incroyable, mais c’était bien écrit noir sur blanc (cf capture d’écran ci-dessous) Alors confiant, je suis allé chez mon disquaire et j’ai acheté l’album.”

De retour chez lui, Michel cherchera au dos de la pochette le règlement de l’opération. Mais les explications fournies n’étaient pas très claires à ses yeux. “J’ai alors contacté la chaîne de restaurants en leur demandant comment bénéficier de la promotion pour les 17 repas, mais ils ont fait comme s’ils ne comprenaient pas ce que je disais. Ils m’ont d’abord dit que je n’étais pas limité à 17 repas, et que je pourrais en bénéficier aussi longtemps que nécessaire, le temps que ma situation personnelle s’améliore. J’ai bien senti l’entourloupe vous pensez, qui offre des repas gratuits à vie ? Après quelques questions, j’ai compris que l’offre illimitée dans le temps n’ouvrait le droit qu’à de la soupe ou du pain ou des flageolets, ce qui ne m’intéresse pas du tout ! J’ai donc décliné cette formule, et leur ai dit que je préférais l’offre des 17 repas gratuits où je le voulais quand je le voulais, et que je souhaitais juste recevoir la liste des restaurants participants à l’opération !”

Michel nous racontera leur avoir également précisé qu’il trouvait ça particulièrement déplacé de leur part de douter de sa situation personnelle, et qu’en tant qu’avocat, certes il ne roulait pas sur l’or, mais que ses dix mille euros d’honoraires mensuels lui suffisaient amplement pour pouvoir vivre dans le 8ème arrondissement.

Malgré plusieurs mises en demeure adressées par huissier, la demande de Michel n’a jamais abouti favorablement auprès des Restos du coeur. Il se réserve le droit de porter l’affaire devant la Justice pour publicité mensongère.

Partagez cet article :

TwitterEmail this pagePrint this page


France Télévisions va lancer une nouvelle version des Z’Amours

Il demande à son enceinte connectée de commander un rasoir chez Darty, il reçoit Rachida Dati

Il doit rendre la cagnotte du Loto qu’il avait gagnée en 1986

Julien Lepers continuerait d’animer Questions pour un Champion tous les soirs dans son garage

Bientôt des travaux de voirie le dimanche matin pour réveiller les Français et les inciter à aller travailler

Le papier autour du carton toilette pourrait bientôt disparaître

Orly: une trottinette s’écrase à l’atterrissage

Un couple de Hollandais confond le Cap d’Agde avec Bagdad