Donald Trump ne se rendra finalement pas au G7

Il préfère organiser un G1 de son côté.

On savait Donald Trump “pas fan”, comme il aurait dit, de multilatéralisme. Une nouvelle illustration vient d’en être faite avec sa décision d’organiser un contre-G7 tout seul de son côté. Une sorte de G1 au cours duquel il s’entretiendra avec lui-même des futures orientations qu’il souhaite donner à sa propre action.

Comme pour ses confrères du désormais G6, le sommet durera trois jours, et sera organisé dans sa résidence de Mar-a-Lago en Floride. Les réunions entre Donald Trump et personne d’autre se tiendront pour moitié sur le parcours de golf et pour moitié au Burger King de Palm Beach.

Au programme des discussions : la nouvelle couleur des rideaux du bureau ovale, les avancées sur son idée de mur entre les États-Unis et l’Iran ou encore son projet de golf au Groenland.

Un important dispositif de sécurité a été déployé sur place afin de garantir la sécurité de tous les Présidents venus des États-Unis.

Partagez cet article :

TwitterEmail this pagePrint this page


3 septembre 2084 : les députés britanniques discutent encore du Brexit

Donald Trump menace de construire un mur entre les Etats-Unis et l’Iran

Italie : début des opérations de secours pour retrouver des survivants de la catastrophe de Pompéi

En cas de défaite, Netanyahou demandera l’asile politique à Gaza pour échapper à la Justice

Brexit : Londres réclame le don de la Normandie et de la Bretagne en échange d’un accord avec Bruxelles

Jair Bolsonaro sera le Président du jury de Miss France 2020

Matteo Salvini se blesse gravement avec un boomerang

Primaire démocrate : pour éviter les gaffes, Joe Biden ne s’exprimera plus qu’en langage des signes