La SNCF et Monoprix vont fusionner pour devenir le leader mondial des produits trop chers

Un temps pressentie pour être le partenaire de l’entreprise publique, la piste Canal+ a finalement été abandonnée au profit de l’enseigne de distribution de centre-ville.

C’était une annonce très attendue par tous les fans de produits trop chers: avec qui la SNCF, le leader français, allait-elle faire alliance pour devenir le numéro 1 mondial du secteur ? C’est finalement la candidature de Monoprix qui a été retenue, permettant au groupe nouvellement créé de devenir leader mondial du hors de prix, devant l’américain Apple et le suisse Nespresso.

SNCF six fois trop cher devant Canal+, trois fois trop cher, soit deux fois plus trop cher

La direction de la SNCF a semble-t-il été séduite par la capacité du groupe de distribution à faire accepter des tarifs exorbitants à une clientèle pourtant toujours plus demandeuse. La fréquentation de la chaîne et la satisfaction de ses clients augmentent en effet en même temps que les prix affichés, une situation bien éloignée de celle à laquelle est confrontée la SNCF, cible régulière des consommateurs.

En cause principalement, les tarifs insensés pratiqués par l’entreprise publique. Il n’est pas rare en effet de voir des tarifs plus élevés que ceux de l’avion pour un même trajet réalisé plus lentement. C’est d’ailleurs en grande partie pour cette raison que la SNCF reste le leader français incontesté du classement (presque six fois trop cher, devant Canal+ trois fois trop cher, soit environ deux fois plus trop cher)

Quatre petites assiettes creuses vendues 22€ à des clients conquis

Un autre motif de mécontentement revient régulièrement dans les doléances des usagers: les tarifs du wagon-bar. Michel Heuriaut, responsable du projet de fusion à la SNCF, nous explique: “Nous ne pouvons être que remplis d’admiration quand nous voyons Monoprix capable de vendre quatre petites assiettes creuses à 22€ à des clients conquis. Nos sandwichs coûtent le tiers de ce prix et très souvent ils reviennent à moitié entamés à la figure de notre personnel de restauration. Ce genre d’exemples force le respect.”

Les t-shirts unis à 16€ ainsi que le papier-toilette à 4€ les 6 ou encore le succès de la filiale Naturalia auraient fini de convaincre les dirigeants de la SNCF. Monoprix va pouvoir désormais vendre ses produits dans les trains à des prix encore plus extravagants. Les dirigeants de la SNCF espèrent quant à eux que la prochaine augmentation des tarifs provoquera la joie des usagers.

Retrouvez ci-dessous le rappel du classement 2018 des produits trop chers.

Classement 2018 des produits trop chers

Partagez cet article :

TwitterEmail this pagePrint this page


Licensed via Po.et

07-10-19 at 5:32:03 pm

Air France va ouvrir des restaurants avec les menus proposés dans ses avions

Il utilise une machine Nespresso dans son appartement en travaux: l’immeuble s’effondre

Les hôtels Formule 1 vont remplacer leurs murs en carton par des vrais murs

Ryanair va remplacer ses pilotes par des passagers

Uber Eats va se lancer dans la nourriture autonome

Un compteur Linky se détache du mur et agresse un client