"Les nattes de Greta Thunberg sont faites en nylon et en plastique, des polymères dérivés du pétrole"

Plusieurs députés Les Républicains boycotteront la prise de parole de la jeune militante à l’Assemblée nationale, dénonçant son hypocrisie sur le sujet. Ses nattes seraient notamment fabriquées selon eux à base de nylon et de plastique, des polymères dérivés du pétrole.

La pilule ne passe pas pour de nombreux députés de l’opposition qui ont décidé de ne pas se rendre à l’Assemblée nationale pour écouter l’adolescente suédoise Greta Thunberg y prononcer un discours en faveur de l’écologie. Michel Heuriaut, député divers droite, nous explique: “Nous ne sommes pas du tout contre l’écologie et nous n’avons rien contre cette charmante personne, je vous rappelle que chacun est libre de ses engagements, et ce quel que soit son âge et ses opinions, et c’est très bien ainsi. Et ce, même si on est prépubère, qu’on ne connaît rien à la vraie vie et qu’on croit pouvoir donner des leçons à des gens qui ont fait des études alors qu’on a passé la moitié de sa vie à regarder Dora l’exploratrice. Mais je répète que je n’ai rien contre elle spécifiquement. Chacun a le droit d’être stupide et prétentieux, elle est très sympathique.”

“Est-elle venue à vélo depuis Stockholm ?

Si on décèle un léger agacement à droite lié au genre et au sexe de l’intervenante, on cherche à déplacer les attaques sur le fond du sujet et à décrédibiliser son adversaire: “Nous boycotterons son allocution, non pas à cause de son âge ni de son sexe, mais pour dénoncer son double discours sur l’environnement. En effet, nous suspectons ses cheveux d’être faits à base de polymères dérivés de pétrole, du nylon et du plastique pour être précis. Si c’est bien le cas, peut-on prendre au sérieux cette gamine (il se reprend), pardon cette adolescente  ?” Ce ne sont pas les seuls arguments du député: “Et puis pour venir jusqu’ici, comment a-t-elle fait, est-elle venue à vélo depuis Stockholm  ? Non, elle a pris l’avion, donc elle a polué, ce double discours est inadmissible. Ce n’est pas parce que c’est une fille de 16 ans que nous la boycotterons.”

Ses vêtements sont-ils fait en feuilles de bananiers ?

Dernier argument pour Michel Heuriaut: “Et regardez ses vêtements  ! Sont-ils fait en peaux de pêches et en feuilles de bananiers  ? Non, ils contiennent sûrement des matières d’origine fossile, on ne peut pas accepter cette hypocrisie dans l’Hémycycle. Cela n’a rien à voir avec le fait que cette petite de 16 ans croie pouvoir faire la morale à des députés masculins de la République française.”

La jeune adolescente Suédoise n’a pas fini de susciter la controverse.

Partagez cet article :

TwitterEmail this pagePrint this page


Les climatomatosceptiques sont de retour

L’Union européenne reconnaît que le glyphosate est cancérigène

Océans : des traces d’eau découvertes au milieu du plastique