L'impôt sur la fortune va être rétabli, mais seulement pour les 10% les plus pauvres

Le gouvernement souhaite compenser le fait que seuls 43% des ménages s’acquittent de l’impôt sur le revenu. Une partie des français qui ne sont pas imposables devront s’acquitter de l’impôt sur la fortune. La mesure devrait être concentrée sur les plus bas revenus.

Michel Heuriaut, du Ministère des finances, nous explique: “Nous voulons faire un geste envers les Français, dont nous avons entendu le message de ras-le-bol fiscal, et parfois le sentiment d’injustice fiscale des classes moyennes vis-à-vis à la fois de la suppression de l’ISF et du fait que plus de la moitié des ménages soit dispensée d’impôt sur le revenu. C’est pourquoi nous avons décidé de rétablir l’ISF, mais de l’appliquer à ceux qui contribuent le moins pour l’instant à l’effort budgétaire national, donc les plus pauvres.”

“Les faibles revenus bénéficient d’importantes économies de TVA en dépenses non effectuées”

Il poursuit: “De plus, nous avons remarqué que les ménages les moins aisés consommaient moins que les autres, et que du coup ils représentaient moins de recettes de TVA pour l’Etat. C’est une raison supplémentaire pour laquelle nous avons décidé de leur appliquer l’impôt sur la fortune.”

Techniquement, tous les ménages dont le revenu imposable sera inférieur à 11.873 euros en 2019 seront redevables d’un impôt sur la fortune de 124.972 euros en 2020. Pas de panique si vous êtes concerné, tout se fera grâce au prélèvement à la source, vous n’aurez aucune démarche à effectuer.

Partagez cet article :

TwitterEmail this pagePrint this page


Nantes: la prochaine Fête de la musique sera organisée dans la Bibliothèque municipale

Une caissière licenciée parce qu’elle touchait un salaire

Les chômeurs indemnisés depuis plus de deux mois par Pôle Emploi seront revendus à la Chine

François de Rugy retrouvé caché dans les cuisines du Ministère de l’écologie

Le rapport de l’IGPN sur la disparition de Steve a été rédigé par un logiciel d’intelligence artificielle

Nantes: il se gare en double-file, la police bombarde sa voiture avec un drône

Vaucluse: une barrière de péage refuse de se lever pour laisser passer des arabes