Mario Draghi fait agrandir la taille des pièces de 2€ après s'être fait recaler de chez Carglass

L’impact sur le pare-brise du Président de la Banque centrale européenne était plus gros qu’une pièce de 2€, il en a fait augmenter la taille pour forcer le garage à réparer.

C’est une mésaventure qui a mis dans une colère noire Mario Draghi. Furieux et probablement un peu vêxé que le centre Carglass de Juan-les-Pins, où il passe actuellement ses vacances, ait refusé de prendre en charge son véhicule au pare-brise fissuré, l’Italien a immédiatement donné l’ordre de faire augmenter la taille des pièces de deux euros pour qu’elles aient la même taille que celle de son impact.

Les différents ateliers chargés de battre monnaie en Europe se sont alors exécutés en urgence, produisant plus de six milliards de pièces destinées à remplacer celles actuellement en circulation. Après s’être fait envoyer un exemplaire de la nouvelle pièce ayant cours légal, il est retourné au centre Carglass qui n’a pu que constater son obligation de traiter l’impact, comme le promet sa publicité.

Carglass va déposer le bilan

Malheureusement, la résine spéciale de Carglass n’étant effectivement efficace que pour des impacts inférieurs à la taille d’une (ancienne) pièce de deux euros, le magasin a décidé de complètement remplacer le pare-brise de Mario Draghi. Celui-ci a donc pu finalement repartir avec un pare-brise tout neuf. Sa résine étant devenue inutile, Carglass devrait déposer le bilan dans les prochains jours.

Vous avez jusqu’à samedi pour échanger vos anciennes pièce au guichet du Centre des impôts le plus proche.

Partagez cet article :

TwitterEmail this pagePrint this page


Licensed via Po.et

07-10-19 at 5:32:03 pm

La Banque Générale Lyonnaise Agricole se lance dans l’euro

Sommes-nous à la veille d’une nouvelle crise financière mondiale?

Carlos Ghosn envisagerait de racheter la prison dans laquelle il est détenu pour la restructurer

BFM Business souhaiterait racheter Gulli pour y diffuser des dessins animés sur l’économie

Compromis sur le Brexit : la frontière irlandaise ne sera rétablie qu’un jour sur deux

Guerre commerciale: augmentation annulation suspension de la taxation par les États-Unis de 100 200 300 250 milliards de dollars de produits chinois