Votre évier est rempli ? Nos conseils pour bien déménager

Faute de moyens ou de place, tout le monde n’a pas la chance d’avoir un lave-vaisselle chez lui. Un petit plus qui peut pourtant changer le quotidien, en s’évitant des déménagements successifs par flemme de faire la vaisselle.

Faire rentrer coûte que coûte l’assiette pleine de sauce bolognaise dans l’évier déjà plein. A la verticale, de biais, ou haut dessus de la pile en espérant qu’elle ne s’effondre pas. Voilà le geste quotidien de nombreux Français ne disposant pas de lave-vaisselle chez eux. Un exercice de précision et qui peut durer plusieurs mois pour les plus habiles d’entre eux. Oui mais voilà, au bout d’un moment, l’évier déborde, et il n’y a alors plus d’autre solution que de déménager.

Un évier rempli à Juan-les-Pins
Un évier rempli à Villeune d’Ascq

98% des Français préfèrent déménager plutôt que laver la vaisselle sale dans l’évier

En effet rares sont les Français qui ont le courage de se lancer dans une vaisselle sale de trois mois, la plupart (98%) préférant tout laisser derrière eux et changer de logement. Les contraintes sont nombreuses et pénibles, mais toujours moins que de tenter de faire disparaître les traces de soupe de poisson collées à l’assiette depuis le dernier changement de pape. Quels sont les astuces à connaître pour que le déménagement se passe du mieux possible ?

Plusieurs cas de figure se distinguent selon Michel Heuriaut, de la FNAIM. “Si vous êtes locataire, la règle essentielle c’est de donner congé le lendemain de votre arrivée. Ainsi vous anticiperez au maximum le délai de préavis de trois mois (un mois en zone tendue) et ne resterez pas bloqués les dernières semaines avec de la vaisselle sale que vous aurez commencé à entreposer dans la baignoire ou dans le berceau de bébé. Et pour votre prochaine location envisagez un meublé. Attendez-vous en revanche à être prélevés sur votre caution pour le ramassage de votre vaisselle par une entreprise spécialisée dans les enlèvements de produits toxiques.”

Un évier rempli à Perros-Guirec
Un évier rempli au Croisic

Poser le lit sur le lave-vaisselle pour gagner de l’espace

“Si vous êtes propriétaires en revanche, il peut être judicieux d’investir dans un lave-vaisselle. C’est certes un peu plus coûteux, surtout dans les grandes villes, mais aujourd’hui on trouve des machines qui font 60x60cm, donc même à dix mille euros le mètre carré dans Paris, cela revient à moins de 4000 euros de surface au sol.” Certes il faut encore ajouter le coût de l’appareil, mais quand on sait qu’un lit coûte, toujours dans Paris, près de 30000 euros (32000 euros exactement pour un 160x200cm, soit 3,2m² au sol, hors coût du lit), on se dit que ce petit investissement supplémentaire ne représente finalement pas grand chose. “L’astuce consiste peut-être à empiler le lave-vaisselle sur le lit (ou l’inverse). Quoi qu’il en soit ce sera toujours moins onéreux que de payer des nouveaux frais de notaire qui s’élèvent à 8% du prix du bien environ (soit environ 25000 euros pour 30m² dans la capitale)”

Si toutefois vous devez mettre en vente votre appartement, vous trouverez ci-dessous la liste des diagnostics à fournir à l’acheteur:

  • Diagnostics performance énergétique (DPE)
  • Électricité
  • Gaz
  • Amiante
  • Plomb
  • État des risques et pollutions
  • Mérule
  • Termites
  • Métrage loi Carrez (pour les lots en copropriété uniquement)

Dans tous les cas, la meilleure solution restera toujours celle de se faire inviter à dîner chez les autres.

Partagez cet article :

TwitterEmail this pagePrint this page


Chronopost va se lancer dans la livraison de colis

La SNCF et Monoprix vont fusionner pour devenir le leader mondial des produits trop chers

Pollution au plomb autour de Notre-Dame: aucune panique à avoir, de simples gestes à adopter

Il utilise une machine Nespresso dans son appartement en travaux: l’immeuble s’effondre

Ryanair va remplacer ses pilotes par des passagers

Le papier autour du carton toilette pourrait bientôt disparaître