SNCF : le gouvernement veut repousser l'heure de départ à la retraite à 18h03

Actuellement, les salariés de la SNCF peuvent partir à la retraite à 17h58 le jour de leur arrivée dans l’entreprise.

Les consultations autour de la réforme des retraites se poursuivent, sous l’impulsion du Premier ministre Édouard Philippe qui a commencé à rencontrer les différents acteurs concernés. Il a notamment reçu à Matignon les représentants de la CGT et de Sud-Rail, afin de leur annoncer lui-même son intention de repousser l’heure de départ à la retraite à 18h03 pour tous les salariés de la SNCF.

Alors qu’actuellement un salarié de la SNCF doit travailler jusqu’à 17h58 le jour de son embauche pour pouvoir partir à la retraite sans décote, le gouvernement souhaite décaler cet horaire pivot de cinq minutes. Michel Heuriaut, délégué du personnel dans l’entreprise depuis 14h27, est vent debout contre ce projet : “Cette mesure est une nouvelle régression. Comment voulez-vous par exemple faire accepter à tous ceux qui devaient être embauchés demain pour nous remplacer que subitement, alors qu’ils auraient dû être à la retraite demain à 17h58, ils devront finalement patienter jusqu’à 18h03 ?”

Du côté du gouvernement, on assume ce choix que l’on justifie par l’allongement de la durée de vie : “L’heure de départ à la retraite à 17h58 à la SNCF a été déterminée à une époque où l’espérance de vie moyenne était de 24 ans. Nous en sommes aujourd’hui à 82. Je sais que c’est un effort non négligeable qui est demandé, mais tout le monde doit contribuer au redressement du pays.”

Le Premier ministre a tout de même précisé que la mesure serait appliquée progressivement. Le relèvement de l’heure de départ à la retraite se fera au rythme d’une minute par jour pendant les cinq jours qui suivront l’adoption de la loi.

Un préavis de grève pourrait être déposé par les syndicats dans les prochaines heures pour la journée de demain. Auquel cas, ce sont les nouveaux salariés qui seraient chargés de descendre dans la rue. En cas de reconduction du mouvement, un renouvellement quotidien des grévistes aura lieu, ceux de la veille étant partis à la retraite.

Partagez cet article :

TwitterEmail this pagePrint this page


Le gouvernement fait marche arrière, la vitesse maximale sur les routes nationales relevée à 84,75 km/h

Accrocs, les députés refusent de quitter l’Assemblée pour l’été

Benjamin Griveaux veut faire barrage à Cédric Villani et rejoint l’équipe de campagne d’Anne Hidalgo

L’Assemblée nationale fait sa rentrée

Le gouvernement préféré des Français 2019

Le gouvernement souhaite délocaliser le Ministère de la transition écologique au Pôle Nord

Sécurité routière: le gouvernement veut abaisser le nombre de points du permis de conduire de 12 à 1

S’il est élu, Cédric Villani imposera un test de mathématiques à tous les Parisiens