Un millième mort à l'expo Toutânkhamon

L’exposition à la Villette sur le plus célèbre des Pharaons égyptiens a fait une millième victime. L’hypothèse d’une malédiction refait surface.

Annoncée comme l’événement culturel de l’année dans la capitale, l’exposition dédiée à Toutânkhamon n’en finit plus de semer la mort et la désolation. En effet, depuis son inauguration en grande pompe le 23 mars dernier, on dénombre pas moins de mille victimes, la plupart décédées dans l’enceinte même de la Villette.

Michel Heuriaut, directeur de l’exposition, a du mal à se remettre de ce que beaucoup pensent être une manifestation de la célèbre “malédiction de Toutânkhamon.” Il raconte: “L’histoire de la malédiction de Toutânkhamon est connue dans le monde entier, mais tout cela relevait de la légende pour nous. C’était devenu une blague dans l’équipe pendant la préparation, on se demandait qui allait mourir en premier. Maintenant…”

Il faut dire qu’avec mille morts, des questions légitimes se posent. Pour certains visiteurs, ce sont des bras ou des jambes qui ont poussé au niveau du thorax, provoquant une mort aussi douloureuse qu’instantanée. Pour d’autres, leur tête est tombée directement sur le sol, sans aucun autre signe avant-coureur.

Également inquiétant, le processus de vieillissement accéléré observé chez les visiteurs qui restent trop longtemps devant le lit funéraire. “Nous avons des enfants qui viennent voir l’exposition. A la sortie, ils paraissaient plus âgés que leurs parents. Certains ne peuvent presque plus marcher et doivent rentrer chez eux en déambulateur.” Mais ce n’est rien comparé à ceux qu’ont vécu d’autres victimes qui ont vu leurs genoux sortir par les oreilles ou celles qui sont mortes projetées violemment au plafond par une force invisible.

Conséquence directe de cette situation chaotique, les files d’attente de plus en longues devant l’entrée, le personnel médical passant en priorité devant des visiteurs agacés. Certains, très remontés, finissent par faire demi-tour.

Afin de soulager le flux de visiteurs, la Direction a décidé de décaler la fin de l’exposition du 15 au 22 septembre.

Partagez cet article :

TwitterEmail this pagePrint this page


Licensed via Po.et

08-10-19 at 4:59:37 pm

Une oeuvre de Jeff Koons restant à déterminer vendue aux enchères 514 millions de dollars

15 août 803: Charlemagne décide d’inventer l’école alors qu’il est coincé dans les embouteillages avec ses petits-enfants

L’incroyable engouement des Anglais pour l’Irlande

Nos conseils de lecture pour l’été

Remake de “La disparition”: l’incroyable bourde de la maison d’édition